Oser le conflit, éviter la violence

Les nouvelles du jeudi du 25 juin 2020

Persévérer ou arrêter

Dernière lettre avant les vacances

Réveil sur une table
Les nouvelles du jeudi sur Facebook

À la une ce jeudi : persévérer ou arrêter

Éternelle question ! Et la veille des vacances est toujours un moment un peu spécial pour se poser la question (avec la rentrée). Est-ce que persévérer, c'est diabolique, comme le dit le proverbe ? Certes, il est vain de persévérer dans l'erreur, mais comment savoir, sans continuer, qu'on est ou qu'on n'est pas dans l'erreur ? Et pourquoi arrêter, d'ailleurs ? Pour le temps perdu ? Serait-ce qu'il se cache à nouveau, dans cette question, un peu de pression existentielle ?

 

Une histoire, une question n°103 : Deux histoires d'opiniâtreté

Deux histoires perses très courtes et très ressemblantes qui disent la capacité des êtres à persévérer : folie ou grandeur ?

Écouter l'histoire

Une histoire, une question sur YouTube
YouTube

Une chaîne YouTube sur le conflit

 

"Oser le conflit" en vidéo

Nombre d'entre nous évitent le conflit parce qu'ils en ont peur. Mais avons-nous peur de la situation présente ou de quelque chose que nous ramenons du passé ? Est-ce que nous sortons des vieilles malles des oripeaux du passé pour habiller les situations présentes ?

Très peu d'hommes et de femmes ont le courage de dire oui ou non par eux-mêmes.

Marguerite Yourcenar (1903-1987) - Écrivaine française

Je dirais, moi, qu'il n'y a personne capable de marcher dans la vie sans un appui sûr sous les pieds, capable de se diriger sans d'autres pour baliser le chemin, capable de faire des choix sans la lumière d'autrui. C'est une illusion de croire en notre autonomie, et plus que cela : une folie ! Comme de se croire Dieu dominant le monde. C'est donc bien souvent l'autre qui nous aide dans nos choix. Il faut surtout avoir le courage d'assumer que nous ne pouvons rien tout seul. Nous avons besoin de surfaces portantes dans tous les domaines de la vie.

Le billet

La raison du plus faible - Jean-Marie Pelt

La persévérance de la nature

Mon propre cheminement et regarder la vidéo ci-dessous m'a ramené à ce livre que j'ai tant apprécié. Et si la nature était une source d'inspiration quand se pose la question pour nous d'arrêter ou de persévérer ? Jean-Marie Pelt décrit très bien l'un des processus en œuvre. Chaque extinction marque la fin d'une époque où quelque chose — une espèce ou un ensemble d'espèces — se développe jusqu'à dominer le monde. Ce fut les crocodiliens, puis les dinosaures et c'est nous, êtres humains, aujourd'hui. Après quoi, quelque chose s'effondre, laissant un grand vide. Après quoi encore, il y a une explosion de diversité, une création inouïe d'espèces, plus ou moins viables. Par exemple, les mammifères ont existé, après la disparition des dinosaures, presque tous en double exemplaire : un placentaire et un marsupial. Les premiers ont ensuite supplanté les seconds sur presque tous les continents, à l'exception de l'Australie.

Ainsi donc la persévérance conduit à quelque chose qui ressemble à de la domination. Renoncer et faire du vide dans notre vie, conduit à de la créativité.

La vie est comme une danse entre les deux...

Chez les amis

Persévérer ou renoncer

Voilà une vidéo en plein dans mon sujet du moment : même si vous n'êtes pas concerné par l'objectif de vivre avec un blog sur Internet, Sylvain Carufel pose quelques concepts intéressants.

François Morel

Les acteurs de l'ombre

J'ajoute in extremis cette tirade de François Morel, qui fait un hommage aux "persévérants de l'ombre'.

L'agenda

Groupe continu de gestalt-thérapie : 6 dates avec Bénédicte Brillaud à Paris, sur 2020-21. La prochaine, le 19 septembre.

Oser le conflit : Dépasser ses craintes à faire entendre sa voix. 17 et 18 septembre 2020.

Le voyage héroïque: Développez votre puissance, clarifier vos envies – envie de projet, envie d'entreprendre, envie de transformation – et les freins ou peurs qui vous empêchent. Des dates à préciser après l'été.

Partagez sur Facebook
Twitter
Partagez sur LinkedIn

Pour s'inscrire à cette lettre et retrouver toutes les nouvelles précédentes, rendez-vous sur https://www.lqc.fr/jeudi

Laurent Quivogne

Oser le conflit, éviter la violence
J'accompagne des dirigeants, leurs équipes et des particuliers, pour défendre leurs causes et leurs projets.

quivogne@lqc.fr – 0675203390

Sur mon site

Pour l'entreprise: sur la page d'accueil: www.lqc.fr

Pour les particuliers: www.lqc.fr/gestalt

Oser le conflit, éviter la violence

La boutique

Des livres, récits de marche ou "Se nourrir de l'incertitude pour entreprendre": https://www.lqc.fr/boutique/

Et aussi

Livre blanc sur l'animation: https://www.lqc.fr/comment-animer-un-groupe/
 

Mon profil LinkedIn
Suivez-moi sur Facebook
Me suivre sur Twitter